Radieuse

Publié le 16 Juin 2014

Déjà quand elle était toute petite, j’étais fascinée par son sourire quasi permanent. Celui qui ne laissait pas imaginer une seule seconde son petit caractère qu’elle avait la bonté de me réserver.

 

En entendant ma mère me dire si souvent qu’en la regardant, elle me voit, moi, au même âge, je me dis que, si vraiment j’étais pleine de vie comme elle, quelque chose s’est brisé depuis. Alors j’essaye, avec mes tout petits moyens, de l’aider à conserver la sienne, de joie de vivre. Et ces derniers temps, je ne peux que constater qu’elle resplendit encore davantage.

 

Je ne suis pas la seule à m’en apercevoir d’ailleurs. On m’en a fait la réflexion plusieurs fois, qu’elle irradie, notre MissTer. Mais pas que. Elle doit avoir une sorte d’aura ou un truc comme ça. Partout où elle passe, elle se fait des copains qui ne la quittent plus d’une semelle. Le petit voisin de 4 ans ne jure que par elle (alors que Bull2Boy, qui a quasi son âge, n’est jamais réclamé). Des plus grands qu’elle, croisés le temps d’un week-end festif, me demandaient sans cesse où elle était. Autant dire que je ne me fais aucun souci pour sa vie sociale. Même pas pour cet été lorsqu’elle va alterner colo, centre aéré et stage sportif, dans des lieux différents, entourée d’inconnus.

 

Au-delà du fait qu’elle soit jolie et souriante (en toute objectivité de mère bien sûr), je crois qu’elle a surtout un cœur gros comme ça. Elle s’intéresse aux autres, apprend beaucoup d’eux, et le leur rend bien. Et puis même si elle aime se mettre en valeur, se trouve très belle en robe-qui-tourne et passe du temps devant le miroir, quand elle est avec les autres, elle ne se la joue pas princesse pour deux sous. Elle ne cherche pas à être au centre ou à diriger les autres. Ce qu’elle veut, c’est simplement être avec les autres, partager, s’amuser.

 

MissTer l'acrobate

MissTer l'acrobate

C’est vrai que même petite, elle n’a jamais beaucoup aimé s’occuper toute seule. Par contre, passer du temps avec les gens, enfants comme adultes, avec ou sans nous, lui a toujours été naturel. D’ailleurs les personnes qui nous rendent visite ne peuvent échapper ni aux câlins et bavardages de la miss, ni à ses propositions de jeux en tous genres.

 

Elle me confiait dernièrement que, quand même, les filles c’était compliqué, et que ça faisait des histoires pour un rien. Que dans la cour d’école, pendant les éternelles disputes entre copines, les garçons de leur côté avaient l’air de drôlement bien s’amuser. C’est marrant d’ailleurs comme elle a son groupe de copines à l’école, dans lequel aucun garçon n’est admis, et comme en dehors, pourtant, elle s’entend tout aussi bien, si ce n’est plus, avec les garçons de tous âges.

 

MissTer est nature. Si la féminité lui semble chevillée au corps, elle ne s’encombrera pas de pudeur pour faire des acrobaties sur le trapèze alors qu’elle porte une robe. Elle adore grimper sur des rochers, patiner à toute allure et rêve d’escalade et de chevauchées au galop. Quand elle envisage l’avenir, moult métiers lui viennent en tête, tous au grand air.

 

 

Alors, bien sûr, elle n’est pas toujours tendre avec son frère. Evidemment, son côté démon ressurgit à l’occasion avec ses parents. Naturellement, elle se réveille parfois en grognant. Mais la relation tendue qu’on a pu avoir s’est enfin apaisée. Et depuis quelques mois, pas une journée ne passe sans que je retrouve son sourire éclatant, son bonheur débordant. Elle resplendit au point que c’en est contagieux. Elle dévore la vie, à l’aise dans ses baskets. Et ça, c’est la plus belle récompense qu’on puisse avoir en tant que parent.

Rédigé par Aloès

Commenter cet article

Wondermômes 16/06/2014 10:58

Très bel article ;-)

Aloès 17/06/2014 09:31

Merci ;)