Quand on se sent piégé

Publié le 15 Octobre 2014

Voilà un peu plus de trois ans que je tape des mots sur mon clavier. Que j’entretiens plus ou moins régulièrement mon petit blog sans prétention. Parce que ça me fait du bien, à moi, avant toute chose.

Je me suis fixée quelques principes de base dès le départ:

  • préserver ma famille,
  • ne pas me forcer à écrire,
  • refuser toute publicité,
  • ne pas dépenser d’argent,
  • ne pas en gagner non plus.

J’ai passé du temps sur mon premier blog à choisir le site qui me convenait, à configurer et personnaliser tout ça à mon goût. Même si le résultat n’était pas parfait, ça me convenait.

Puis j’ai décidé de quitter le nid et de gérer moi-même la déco intérieure avec cette version-là. Pour le coup, j’ai dû mettre les mains dans la peinture. Trouver des tutoriels, apprendre à m’en sortir avec un langage informatique dont je ne connaissais rien. J’ai même dû faire appel à un ami pour finir de régler certains détails qui me résistaient.

Sauf que voilà, sans que je puisse m’en défendre, la plateforme qui m’héberge et à qui je suis fidèle depuis le début (sic) me prend en traitre. Elle m’impose, et surtout à toi lecteur, des encarts publicitaires à la con.

Quand on se sent piégé

Tu me diras, elle est dans son droit, c’est moi qui suis naïve aussi. Après tout, qui c’est le propriétaire des lieux ? Elle pourrait même me censurer si jamais l’envie lui prenait.

Bien sûr, si je voulais, je pourrais payer. Pour quels avantages ? Regarde toi-même :
 

Vous pouvez choisir de masquer totalement la publicité sur votre blog ou de l'afficher et ainsi de monétiser votre blog grâce à notre Partenariat Droits d'Auteur.

Pour la modique somme de … 60€ par an.

Voilà comment je pourrais facilement m’assoir sur mes principes et m’en inventer de nouveaux. Et au passage me faire du blé sur ton dos, sans même t’en causer d'ailleurs.

Sauf que non, je refuse de jouer les pigeons. Et ça me fout grave la gerbe, là. Parce que je me sentais bien dans mon nouveau cocon, moi. C’était devenu encore plus simple de rédiger et publier un article. Sauf que là, de savoir que je me tape ces encarts moches et envahissants, qui défigurent ma mise en page, ça ne me motive pas à rédiger de nouveaux billets. Et pourtant, j’aurais des trucs à raconter, ça me brule les doigts !

Alors non, ce n’est pas moi qui t’impose tous ces slogans. Je suis contre et ça me saoule vraiment. D’ailleurs, sur tous les ordis sur lesquels je passe, j’installe des bloqueurs de pub depuis longtemps (et ça change la vie, de virer tous ces trucs clignotants, je t’assure) ! Sauf que là, c’est même pas suffisant.

J’envisage donc de quitter la plateforme et de me tourner vers un hébergeur, faisant ainsi une entorse à mes principes puisque c’est payant. Et oui, on ne devient pas proprio sans frais. Remarque, c’est moins cher que la mise en place du loyer ici, c’est déjà ça. Mais quand même, je le vis mal. Même s’il faut en passer par là pour être peinard.

Ça m’enthousiasme aussi moyen parce qu’il va falloir trouver du temps pour tout tapisser. Encore. Temps que je n’ai pas, bien sûr, surtout pour dialoguer en javanais et galérer avec des pinceaux informatiques non identifiés. Moi qui voulais simplement profiter de mon blog tout beau tout neuf, et ben non ! Pas de bras, pas de chocolat, miss Aloès !

Je ne sais pas encore quand ni comment je vais faire. D’ailleurs si tu as des pistes, des conseils ou des expériences à partager, surtout n’hésite pas !

Et en attendant, je risque de publier encore un peu ici, si me doigts me chatouillent toujours autant.

 

Edit : Tu peux quand même te débarasser des pubs temporairement en cliquant sur la croix en haut à droite d'une pub. Un onglet s'ouvre où on t'explique que tu ne devrais pas te passer des pubs mais que tu peux le faire quand même (sic), et tout en bas un bouton magique qui te déliveras des pubs chez moi, même si ce n'est malheureusement pas définitif.

Rédigé par Aloès

Commenter cet article

babidji 15/10/2014 16:44

bah finalement avec blogger ce n'est pas si mal alors ;) bon par contre ce qui me fatigue c'est que ceux qui commentent ne peuvent toujours pas recevoir mes réponses automatiquement par mail et ça c'est nul ! dc la plateforme parfaite n'existe pas ;) après perso je ne les vois plus les pubs ... sur ton blog c'est sur le côté ... tant que ce ne sont pas des pop up c'est supportable !

Aloès 16/10/2014 13:17

Je te souhaite que Blogger en reste à sa politique actuelle ;)
Les pop-up encore, ça se bloque donc à la limite, ça m'embêterait moins. Ce qui me gêne le plus c'est qu'à part payer, il n'y a pas d'autre solution proposée.