Les chemins de traverse

Publié le 17 Mars 2015

Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Je veux dire que je ne sais VRAIMENT pas de quoi demain sera fait (© Baptise Beaulieu). Professionnellement parlant, Eurêka et moi sommes en plein bouleversement. And it’s so exciting !

Oui, je sais, nous sommes de grands mabouls. Dans le contexte économique actuel, être prêts à quitter deux postes quand on a la sécurité de l’emploi, plus ou moins en même temps, pour … l’inconnu, ça peut paraître débile. Et inconscient. Sans doute que c’est risqué. Notre équilibre familial y survivra-t-il ? Notre quotidien tranquille nous manquera-t-il ? Nos enfants nous en voudront-ils ? Peut-être est-ce une erreur monumentale ?

Nous le découvrirons en temps utile. Car ce qui est certain, c’est que nous ne pouvons plus nous contenter de suivre les flèches au sol. Elles ne nous font plus rêver. Nous sommes tentés par les chemins de traverse, par les herbes folles. Nous rêvons d’accomplissement, d’épanouissement, de tous ces trucs en issement qui nous manquent tant.

Les chemins de traverse

Pourquoi à l’unisson, le projet serait-il commun ? Et bien non, même pas. Simplement parce que c’est le bon moment. Chacun dans son cheminement. L’un pour les opportunités qui se présentent. L’autre pour la conviction que c’est juste essentiel et que tous les éléments sont réunis pour passer à l’acte.

Non, nous ne sommes pas inconstants. Oui, nous avons les pieds sur terre. Au point que nous nous ménageons des issues de secours. Que nous portons des harnais de sécurité. Que nous posons les pieds l’un après l’autre et délicatement sur le semblant de chemin pour éviter les crevasses. Qu’en temps utile nous pèserons le pour et le contre pour prendre les décisions qui nous correspondront le mieux. Que la famille sera toujours au cœur de nos préoccupations.

Et si, au lieu d’énumérer ce qu’on risque de perdre, on imaginait plutôt ce qu’on gagnerait ?  Et si la folie ce n’était pas de sauter dans le vide mais de rester les pieds collés au sol ? Et si le jeu en valait la chandelle ? Et si nous rendions nos enfants fiers de nous, en leur montrant qu’en se donnant les moyens on peut atteindre nos rêves ?

Nous imaginons bien que le sentier sera semé de cailloux, de rochers même, et de virages sinueux. Mais nous avons confiance en nous, et l’un en l’autre, pour trouver des raccourcis ou des détours. Pour nous entourer de guides de haute montagne. Pour appeler à l’aide s’il le faut. Et pour prendre notre temps, à chaque étape, de se poser et d'admirer le paysage. Si l’un ou l’autre projet venait à capoter, nous espérons avoir le mental pour nous relever et repartir dans une autre direction.

Ce qui me fait peur aujourd’hui, ce n’est pas de changer de vie. Ce qui me fait peur aujourd’hui, c’est de rester engluée dans cette case-là où je ne me sens pas à ma place, et de perdre ma joie de vivre peu à peu. Alors j’avance, les yeux bien ouverts, sans hésiter. Je ne sais pas encore vers quelle piste me diriger, mais je les vois toutes là devant moi, à portée de pied, et cette liberté-là n’a pas de prix.

 

Lien image

Rédigé par Aloès

Commenter cet article

Ma P'tite Paupiette 16/04/2015 09:45

Rha qu'est ce que je t'envie de prendre ces chemins de traverse! Je ne m'épanouis clairement pas dans mon boulot actuel ( et ça depuis que je suis rentrée dans la vie active ) mais je ne sais même pas ce qui me ferait envie... Du coup, je reste dans mon confort, pas si confortable que ça, incapable de savoir ce que je pourrais faire. Mais j'y pense j'y pense et peut - être qu'un jour je trouverais et ce jour là j'irais vers ces chemins! Je vous souhaite, en tout cas, pleins de bonnes choses dans ces changements!

Aloès 16/04/2015 10:27

Je sais tout à fait ce que tu peux ressentir, je suis dans le même cas ! Je ne sais pas encore quel chemin sera le mien, pour tout dire je vais démarrer un bilan de compétences pour y voir plus clair ! Je pense que c'est une bonne solution quand on veut changer sans savoir vraiment pour trouver ;) Merci pour ton message (on se dit "tu" si tu veux bien ?) et je suis sûre qu'un jour tu/on trouvera !

Wondermômes 19/03/2015 11:30

Je vous souhaite plein de bonnes choses sur ces chemins de traverse, je ne peux qu'approuver, ayant franchi le pas il y a 15 mois ;-)

Aloès 19/03/2015 11:37

C'est très gentil Valérie ! C'est vrai qu'on est finalement nombreuses, les mamans qui se reconvertissent ! A croire que l'arrivée des enfants nous aident à ouvrir les yeux sur qui on est et ce qu'on veut vraiment (pour moi c'est vraiment le cas).

working mum 18/03/2015 20:11

plein de bonnes choses! hate d'en découvrir!

Aloès 19/03/2015 08:58

Ah, je savais pas pour le changement de région ! Pour le boulot je savais que tu étais passée à ton compte mais je ne sais pas dans quel domaine. Mais je comprendrais très bien que tu ne veuilles pas en parler, t'inquiète ;)

working mum 19/03/2015 08:56

Changement de boulot (me suis mise à mon compte) et bientôt changement de région! (enfin on est en cours de discussion!)

Aloès 19/03/2015 08:47

Les choses devraient se préciser d'ici quelques mois. J'en parlerai davantage à ce moment-là ;) Ca me fait penser que tu n'as pas fait de billet explicite sur ton changement de boulot, si ? Je me demandais ce que tu faisais exactement.

Happy Ever After 17/03/2015 11:15

Nous sommes dans la même réflexion... Mais on prend un peu de temps pour bien y réfléchir, essayer de réussir. :) bravo !

Aloès 17/03/2015 11:32

C'est vrai ? Comme quoi on ne doit pas être si fous que ça alors ;) La réflexion est justement l'étape dans laquelle je suis, avec des questions en pagaille, quand tout semble encore possible.