Trouver des astuces pour faciliter l’apprentissage

Publié le 12 Mars 2015

Cette année scolaire, le cahier de texte de MissTer ne désemplit pas. Pas de répit pour les petits, tous les soirs il est demandé de relire et/ou apprendre des fiches, préparer des dictées et des évaluations. Rabâcher, rabâcher, rabâcher. Je sais bien qu’il faut que ça rentre, mais quand même c’est rébarbatif. D’ailleurs MissTer fait souvent le tri dans ce qu’elle choisit de faire ou pas, et même si parfois je lui demande si elle est sûre de vouloir faire l’impasse, au final ça reste son choix.

J’essaye toujours de trouver des astuces pour rendre les choses plus agréables, moins scolaires. J’en parlais d’ailleurs déjà à l’époque, mais rien que le fait de la laisser se corriger seule, ça permet de rendre l’exercice un peu moins fastidieux. Et accessoirement (ou pas) ça évite que ce soit moi qui soit détenteur du Juste ou Faux.

L’année dernière, les tables de multiplication ont fait leur entrée, non sans angoisse. Il n’y a pas plus répétitif comme apprentissage. Et la pression est cette année autant présente du côté des enfants que de celui des parents, vu le laïus de l’institutrice lors de la réunion de rentrée sur ce sujet. Alors, un samedi après-midi pluvieux de décembre, alors que les tables n’avaient pas encore fait leur apparition dans les cahiers de texte, j’ai pris les devants et préparé des cartes. Au recto la multiplication est posée, au verso le résultat. J’ai découpé, écrit les calculs avec de jolis feutres colorés, et plastifié le tout. A la main. Oui, ça m’a pris du temps, mais j’espérais que ce serait utile autant à l’aînée qu’au cadet. Je ne savais pas encore précisément comment on les utiliserait mais j’avais quelques idées, comme la bataille par exemple.

Lorsque les tables de 1 à 5 ont fait leur entrée, la révision étant demandée pendant les vacances scolaires (chouette, ça donne envie !), on a dégainé les cartes. Et il se trouve que ma fille ayant une mémoire plus visuelle qu’auditive, c’était beaucoup plus adapté que la pure répétition. Et puis c’était plus drôle de se confronter à maman ! Chacune un tas dans la main, nous posions les cartes une par une pour interroger l’autre sur le résultat.

Les choses ont pris une nouvelle tournure lorsqu’il a fallu apprendre les tables plus compliquées, à commencer par celle du 6. L’énervement de MissTer débarquait dès qu’il s’agissait de réviser. Elle butait sur chaque opération et bouillait de ne pas parvenir à enregistrer les résultats. Et puis elle a eu une phrase qui m’a fait tilt :

Mais oui, là je me trompe parce que 6x7 c’est forcément dans les quarante, ça peut pas faire 34 !

A cet instant j’ai compris qu’elle avait une logique toute à elle pour se souvenir. Et cet article de RitaLeChat s’est rappelé à ma mémoire. Ni une, ni deux, j’ai dégainé la feuille blanche et les feutres, et à nous la construction d’une carte heuristique, d’un schéma donc, basé sur la logique de MissTer, afin de l’aider à retenir la table du 6. Nous avons décortiqué ensemble chaque opération pour trouver le signe ou le mot qui pouvait l’aider à se souvenir du résultat. Voilà ce que ça a donné :

Si tu comprends rien c'est normal, chacun a sa façon de penser.

Si tu comprends rien c'est normal, chacun a sa façon de penser.

Et crois-le ou non, après ça, la table du 6 est sortie comme par magie. Les semaines suivantes, nous avons recommencé, à sa demande, pour les tables du 7 et du 8, et à nouveau le charme a opéré. MissTer est devenue actrice de son apprentissage, et plus esclave de ses tables. Nous passons de joyeux moments à construire ces schémas, et nous révisons tout aussi agréablement avec les cartes que j’ai fabriquées.

Il reste à étendre la méthode à d’autres matières qu’elle considère encore comme sans intérêt (histoire et géographie en particulier), et les devoirs, sans devenir non plus une partie de plaisir, s’en trouveront plus efficaces et surtout moins maussades.

Oui à la pédagogie alternative, oui à l’apprentissage qui s’attache à rendre l’enfant acteur et qui prend en compte sa singularité.

**************************************************************************

C’était ma participation au rendez-vous « les jeudis éducation » des WonderMômes qui fête aujourd’hui son premier anniversaire ! Alors Happy birthday à ce rendez-vous, on en souhaite encore beaucoup d’autres pour partager nos trucs & astuces de parents.

Trouver des astuces pour faciliter l’apprentissage

Rédigé par Aloès

Commenter cet article

Nathalie, L'heure d'été 16/03/2015 18:52

Très intéressant ton billet, et très pertinente, cette carte heuristique. Je la retiens, merci !
Je compatis pour le temps passé à travailler les tables, car ma Choupette (CE1) en est cette année aux tables de 1 à 5. Quelque chose me dit que cela va continuer (pourquoi s'arrêter en si bon chemin, n'est-ce pas, quand on s'amuse tant !).
En ce moment, je découvre un autre souci. C'est le moment de l'apprentissage des multiplications en colonne. Au lieu de le faire de manière classique, le livre propose un détail des opérations "pas à pas" qui essouffle ma fille bien plus qu'une opération classique faite à la manière d'un adulte qui pose sa table sur le papier. Dans ce dernier cas, elle la réussit pourtant parfaitement. Rah. Mais il est gravé dans le marbre que pour l'aider au mieux, elle doit d'abord tout décomposer pas à pas, ce qui entraîne des étourderies... Et elle revient donc à la maison en se trouvant nulle. Oh yeah. Bonheur. Et moi de rattraper la chose tout en douceur au moment de la journée où j'ai un grand coup de barre.You-pi ;)
Bonne soirée !

Aloès 16/03/2015 21:04

Oui, c'est parfois difficile déjà de comprendre la méthode enseignée en classe (souvent différente de celle qu'on a connu) et ensuite de reprendre et simplifier quand nos enfants ont du mal à comprendre !! Pour le coup, je ne connais pas l'apprentissage pas à pas que tu décris, je ne crois pas que ma fille y a eu droit (d'ailleurs elle commence à peine les multiplications cette année, en CE2...).
En tous cas si le mind mapping peut t'aider, ce sera toujours ça de pris ! Et bon courage à vous 2 ;)
Merci de ton passage et à bientôt peut-être !

Wondermômes 12/03/2015 16:27

Faut que je tente ça avec WonderBoy pour ses tables de 7, 8 et 9, merci pour l'astuce !

Aloès 12/03/2015 16:35

Avec plaisir ! Et bravo pour cet anniversaire bien réussi (plein de billets et une Une sur HC) !!