Mon maître-mot pour 2017

Publié le 10 Janvier 2017

Je n’ai pas pour habitude de prendre des résolutions en début d’année. Je le fais plus souvent en septembre, et encore, pas systématiquement. En fait je n’ai pas besoin d’attendre une date spécifique, c’est davantage en fonction de mes ressentis, de mes besoins que j’amorce un cycle qui se veut généralement vertueux.

En parlant de cycle, tu as surement remarqué que ceux du genre vicieux, on ne les programme pas vraiment dans nos plannings. Ils nous tombent dessus sans crier gare, et parfois, il nous faut même un peu de temps avant de s’apercevoir de leur présence. C’est ainsi qu’un matin comme un autre, on finit par se rendre compte que les idées noires que l’on broie sont les mêmes depuis plusieurs semaines déjà, et qu’il serait temps d’en changer.

Cette année 2016 a été pour moi comme pour tant d'autres tout sauf monotone. En l’espace de 12 mois, on peut vivre le meilleur, et aussi le pire. Evidemment, ça secoue fortement, et on n’en ressort pas tout à fait pareil. Parait-il que ce sont ces années-là qui nous façonnent. Je veux bien le croire, même si pour l’instant je n’ai pas le recul nécessaire pour apprécier pleinement la chose. Ce qui est sûr c’est qu’à force d’être ballotée dans tous les sens tel un tour de Danse avec les robots*, j’ai démarré l’année 2017 avec un haut-le-cœur qui m’a fait dire Stop. Un besoin impérieux de reprendre les commandes du vaisseau pour décoller vers d’autres cieux.

 

Pour donner une orientation à cette année qui commence, et inspirée par cet article, j’ai choisi mon maître-mot pour 2017 :

Equilibre

C’est d’abord vers un équilibre émotionnel que je voudrais tendre. Dans certaines situations, je voudrais savoir prendre du recul, me tenir à distance de la toxicité de certaines personnes. Apprendre à ne pas sur-réagir me permettrait de gagner en sérénité et en acceptation. J’ai l’intuition que ça passe aussi par vivre l’instant présent, sans anticipation ni nostalgie. Chérir l’ici et maintenant, en notant par exemple chaque jours les bons moments vécus dans ma liste dédiée.

D’un point de vue professionnel, j’aimerais équilibrer mes deux activités, voire même inverser la balance actuelle. La question du moment est de savoir dans quel ordre avancer : réduire l’activité purement alimentaire pour dégager du temps pour l’activité épanouissante ? Ou attendre que la seconde se développe pour lâcher progressivement la première ? Dans tous les cas, ça passera par un renforcement de mon apprentissage, de ma confiance en moi et de mon sentiment de légitimité. Et donc par de la formation, des groupes de travail et de la pratique. Tous trois sont  déjà initiés et programmés pour l’année.

Je voudrais aussi trouver un équilibre social à travers des moments de rencontre et de partage, en famille et entre amis. Profiter davantage de toute la richesse de mon entourage, tant personnel que professionnel. Et nous concocter quelques escapades familiales ou amoureuses qui permettent de renforcer nos liens. Des jalons sont déjà posés, qui augurent de belles aventures.

 

Cette année, j’ai surtout décidé de passer  de la théorie à la pratique. Parce qu’à force de lire des bouquins d’hypnose et de développement personnel, je sais parfaitement ce qu’il faut faire pour aller de l’avant. Il était donc plus que temps que je passe à l’action. D’ailleurs, t’as vu, j’ai déjà mis en place un certain nombre de choses pour chaque objectif. Quel progrès !

Mon maître-mot pour 2017

Je me suis aussi construit ce nuage de mots inspirant, grâce à cet outil. Il résume à la fois mes ressources et mes ambitions pour l’année. En forme d’arbre, mon motif fétiche du moment, il est affiché au-dessus de mon bureau. Prendre soin de moi pour mieux accompagner les autres sera d’ailleurs ma devise associée à cet arbre de vie. Et pour que cela ne reste pas un vœu pieu, j’ai pris la décision de me faire accompagner, moi aussi. Ce sera le meilleur moyen d’avoir des résultats dans un délai raisonnable. Et également l’occasion de mettre le doigt sur des aspects qui ne sont pas encore conscientisés.

Une dernière astuce, et pas des moindres, pour rester dans la positive attitude : du soutien et de l’entraide. Avoir quelqu’un près de moi qui est dans la même volonté d’aller de l’avant, c’est un véritable booste et aussi une mine de pistes à partager. Et lorsque l’un flanche un peu, l’autre ré-insuffle énergie et motivation.

 

C'est dans cette belle énergie que je nous souhaite une belle année 2017 ! Qu'elle soit colorée et ambitieuse, et que nous apprenions à faire du meilleur aussi avec le pire.

 

* On est passé par le Futuroscope pendant les vacances, ça se voit ?

Rédigé par Aloès

Commenter cet article

marie 11/01/2017 19:22

Bon courage pour tenir ces résolutions ! Pour ma part, du coup, je n’en prends jamais vraiment… Mais cette année, notre objectif commun avec mon copain, c’est de produire de moins en moins de déchets, fabriquer nos propres produits quand on le peut, et manger moins de viande.
Très bonne et heureuse année
http://blog.la-pigiste.com/